La signature du mémorandum d’entente entre les deux institutions, le 03 juin 2019 à Yaoundé, vise à mener des actions conjointe en vue de renforcer la capacité de gestion des questions environnementales par les Collectivités locales.

L’idée de ce partenariat est le corollaire de plusieurs fondements  à la foi factuels et juridiques. Pierre HELE, Ministre de l’Environnement de la Protection de la Nature et du Développement Durable (MINEPDED) a souligné dans son propos entre autres, les échanges des deux entités amorcés lors de la 13e conférence des parties (COP13) à Cancun  au Mexique en 2016.

Le Ministère de l’Environnement et le Fonds d’Equipement et d’Intervention Intercommunale (FEICOM) ont consolidé leur souci conjoint de soutenir les communes face aux nombreux problèmes environnementaux auxquels elles sont confrontées.

L’une des résolutions phares de ces échanges, faisait suite à l’atelier de restitution de cette conférence de la COP 13 à savoir le renforcement de la coopération entre les institutions étatique. Ceci en vue d’une intégration efficace de la biodiversité et de  diverses autres questions environnementales dans le processus de décentralisation et du développement locale. Au regard de la relation stratégique qu’entretient le Fonds d’Equipement et d’Intervention Intercommunale en tant que partenaire technique et financier des communes, Pierre HELE a trouvé en Philippe Camille Akoa, Directeur Général du FEICOM, un partenaire indispensable dans le processus d’accompagnement des commune dans la préservation de la biodiversité.

Cet accord est en outre une conformité aux conventions internationales dont le Cameroun est parti. C’est le cas selon le Ministre de l’Environnement, de la convention sur la diversité biologique, celle sur la lutte contre la désertification, qui occupe actuellement une place de choix dans la croisade mondiale pour une planète mieux préservée. Notamment à l’ère ou les effets de changements climatiques ainsi que la gestion des déchets, perturbent de fond en comble la vie des valeureuses populations. Dont la plupart exerce au quotidien dans le secteur agricole.

Selon le Ministre Pierre HELE, cette cérémonie est la matérialisation de la vision du département ministériel dont il a la charge en vue de développer une synergie d’action pour trouver le bon équilibre entre les enjeux du développement et la nécessité de préserver la nature à travers l’implication de tous.

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here