Arabie saoudite :  Le projet de la mer Rouge est en bonne voie

Le projet prévoit de placer l’Arabie saoudite sur la carte du tourisme mondial, générant en fin de compte 70 000 emplois, augmentant le PIB de 22 milliards de riyals saoudiens et attirant un million de visiteurs par an.

 

Le roi Salman bin Abdulaziz a reçu, mardi 11 décembre, au palais Araqa à Riyadh, une délégation de la société Red Sea Development, dirigée par son PDG, John Pagano.

Pagano a fait une présentation visuelle au palais à propos du plan directeur du projet de la mer Rouge, mettant en vigueur ses objectifs économiques et de développement, ainsi que son objectif principal de devenir une destination mondiale pour le tourisme de luxe. A noter que le prince héritier Mohammed bin Salman, président de la société, a été également présent.

 

Vingt-deux îles seront aménagées sur la mer Rouge dans le cadre d’un projet prévu de créer 70 000 emplois environ. Il ne contribuera pas uniquement à l’accroissement du PIB de l’Arabie saoudite de 22 milliards de riyals saoudiens, mais jouera également un rôle majeur dans la stratégie de diversification économique adoptée par le Royaume, qui reflète l’objectif principal du plan Vision 2030, et ce en attirant environ un million de touristes par an.

 

Prévue de prendre fin en 2022, la première phase du projet comprendra un aéroport, des marinas, des propriétés résidentielles, des installations de loisirs et plus de 3000 chambres d’hôtel.

 

Le roi Salman a enfin félicité les délégués pour avoir planifier un projet capable de propulser l’Arabie saoudite à occuper une position dominante sur la carte touristique mondiale et créer des opportunités d’investissement pour le secteur privé saoudien – tout en préservant le patrimoine culturel et environnemental du pays.

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here