Espagne: A la découverte de la gastronomie valencienne

0
2005

Espagne, une nouvelle campagne est lancée sur ce thème avec des chefs étoilés Michelin pour vanter la gastronomie valencienne.

 

 

 

 

Sponsored – La présidente de Mediterránea Gastrónoma, Cuchita Lluch, et les chefs Raúl Resinoand et Gemma Gimeno de Castellón, Begoña Rodrigo et Luis Valls de Valence, et Susi Diaz et Kiko Moya d’Alicante, sont les ambassadeurs de cette campagne. Ceux-ci ont souhaité faire passer un message d’espoir pour réaffirmer que la communauté valencienne est une destination gastronomique sûre.

 

Cuchita Lluch, Luis Valls, Susi Díaz, Raúl Resino, Gemma Gimeno, Begoña Rodrigo, Kiko Moya, Manuel Espinar, Francesc Colomer.

C’est ainsi, avec cet objectif que la région valencienne reste une destination alliant qualité et sécurité, que la campagne « Comunitat Valenciana: tu destino gastronómico seguro », est née. Cette campagne vise à encourager un tourisme gastronomique qui garantisse la santé des visiteurs et des professionnels du secteur de l’hôtellerie, et ainsi, à maintenir la communauté valencienne sur la carte culinaire espagnole et mondiale en tant que région incontournable.

 

 

La qualité et la variété de l’offre gastronomique de cette communauté espagnole, ainsi que son esprit hospitalier, se sont forgés grâce aux 125 restaurants de la région inclus dans le Guide Michelin 2020 (27 d’entre eux avec une ou plusieurs étoiles), sans compter les 66 établissements qui se sont vu octroyer un ou plusieurs « soleils » du guide Repsol et les 38 qui font partie de la liste BIB Gourmand.

La renommée du régime méditerranéen est telle que l’UNESCO l’a déclaré patrimoine culturel immatériel de l’humanité en 2013. La communauté valencienne peut s’enorgueillir de disposer d’un cellier aux aliments riches et variés.

 

A lire aussi :  Consommation des liqueurs en Afrique : Ghanéens, Ivoiriens et Camerounais séduits par les whiskys écossais

 

On y retrouve des produits bien connus comme les agrumes (415 366 tonnes pour la campagne 2020-2021), l’artichaut de Benicarló (avec une production annuelle de 60 000 tonnes), le riz de Valence (avec 128 645 tonnes), la tomate d’El Perelló (76 663 tonnes) ou l’huile d’olive, avec 9% de la production totale de l’Espagne dans cette zone. Cette richesse est reflétée par les plus de 20 appellations d’origine et indications géographiques protégées nées de la région.

 

 

 

 

« Le secteur de l’hôtellerie ne sera jamais le problème mais la solution »

Il est impossible de dissocier la communauté valencienne de la mer et de ses tranches de poisson. En 2017, le Peix de llotja (marché aux poissons) a été créé dans le but de promouvoir la consommation de poissons locaux.

« Le secteur de l’hôtellerie ne sera jamais le problème mais la solution », a déclaré le chef Susi Diaz ; c’est la raison pour laquelle « nous devons accorder une attention particulière à la sécurité de nos clients », a poursuivi le chef Luis Valls. « La clé est de continuer à s’améliorer et à chercher constamment des idées », a conclu le chef Raúl Resino.

 

SOURCE :  CONHOSTUR

 

 

 

 

Facebook Comments Box

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here