Mairie de Ngoro Une amazone pour présider à la destinée des populations

Anne Marcelline Nango tient désormais le gouvernail  de la commune de Ngoro dans le Mbam-et-kim.

C’est à l’issue de la session de plein droit du 25 février 2020 que la majorité des conseillers de la commune de Ngoro ont jeté leur dévolu sur la nommée Anne Marcelline Nango en faisant d’elle la première femme maire de cette localité. Sous le regard bien aiguisé d’Irénée Galim Ngong, Préfet du Mbam-et-Kim, le nouveau Magistrat municipal s’est débarrassé de son concurrent le plus farouche en la personne de Faustin Kouta, maire sortant, par un suffrage exprimé à 16 voix contre 9.

Une conséquence du ras-le- bol

Anne Marcelline Nango est la résultante du souci des  populations Ngoroise de voir un changement radical à la tête de l’exécutif de leur Commune. Seule Dieu savait, jusqu’en date du 23 février 2020, que « ma Marcé », comme on l’appelle affectueusement ici, sera le prochain maire de Ngoro. Car de toutes les supputations qui se faisaient autour du probable prochain maire de Ngoro, jamais elle n’avait été indexée. Or les acclamations et le soulagement que manifestent les populations Ngoroises, face aux résultats de cette élection, traduisent à merveille leur satisfecit.

 Anne Marcelline Nango, une femme au charisme imperturbable

Celle qui prend les commandes de l’exécutif communal de Ngoro est une chrétienne convaincue et convaincante. Gestionnaire rigoureuse et exigeante, elle est avant tout une mère de famille avant de devenir, en ce jour, maire des Ngorois. Ses qualités managériales moulées par une formation chrétienne très poussé donnent l’espoir d’un nouveau souffle dans le quotidien des populations de  cet arrondissement.

Elle hérite d’une Commune crée par Décrète N° 95/082 du 24 Avril 1995 dont la population, d’après les chiffres fournis par les Bureaux Statistiques des Communes et Villes Unies du Cameroun en 2014, était établis à 21 765 habitants. Ce dont nous pouvons estimer de nos jours à plus de 25.000. Cette population est répartie sur une cinquantaine de villages et hameaux. On y rencontre des Sanaga, Ndjanti, Baveck et les autres peuples installés qui se déploient sur  une superficie globale d’environ 1576 km2.

De 1995 à nos jours, la Commune de Ngoro a connu le passage de 3 maires parmi lesquels Vincent Ambatta, André Mbakong, Faustin Kouta, et aujourd’hui Anne Marcelline Nango, quatrième maire, rentre dans l’histoire  avec la mention honorable de première femme maire de Ngoro.

Les chantiers qui interpellent le nouveau Magistrat municipal

Les plaintes des populations de cette Commune font état de plusieurs attentes parmi lesquels l’épineux problème des routes, le pont sur la Guérima, la lutte contre l’insalubrité dans la ville de Ngoro, l’approvisionnement en eau potable,les formations hospitalières, les salles de classe, l’achèvement des travaux de l’hôtel de ville de Ngoro, un recrutement élargi des agents communaux pour ne citer que ceux-ci.

Pour mener à bien cette tâche herculéenne, la nièce du Village Nyabidi compte s’appuyer sur ses deux adjoints Marcel Nah et Gaston Ngai, respectivement premier et deuxième adjoint. Elle compte non seulement sur la dynamique équipe des Conseillers Municipaux qui a en son sein des jeunes à la tête bien faite et dont l’apport est indéniable mais aussi sur les conseils bien avisés de ses prédécesseurs à l’instar du maire sortant Kouta Faustin et Dr.André Mbakong, tous membres de ce Conseil.

Il faut néanmoins souligner que si la majeure partie des Ngorois poussent un ouf de soulagement face à ce nouveau exécutif, l’absence d’un jeune dans ce trio est l’enfant malheureux de cette élection remarque d’autres. Car les jeunes de cet arrondissement comptaient s’approprier des paroles du président Paul Biya qui les demandait d’oser

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here