Exposé à une propagation vertigineuse du Coronavirus,  le Cameroun active un plan de riposte multisectorielle

 L’analyse de la communication  gouvernementale faite  ce 07 mars 2020 à Yaoundé, qui rassure l’opinion nationale sur le dispositif de riposte, révèle aussi que le Cameroun est exposé à une propagation vertigineuse du Coronavirus  après la confirmation de deux cas ayant été en contact avec 171 personnes.

 Face à la presse le 07 mars 2020,  lors de la communication gouvernementale, le   ministre camerounais de la Communication René Emmanuel Sadi, a  réitéré la confirmation de deux cas en terre camerounaise.  « Le Gouvernement confirme une fois de plus que les deux personnes atteintes du COVID-19 sur le territoire camerounais sont isolées à l’Hôpital Central de Yaoundé et reçoivent un traitement symptomatique approprié ». Il rassure en outre : « un protocole d’Actions Gouvernementales est mis en œuvre dans le strict respect du Règlement Sanitaire International. »

PRODUITS ANTI CORONAVIRUS

 

Il ajoute que « la coordination des opérations sur l’ensemble du territoire national, le Centre des Opérations des Urgences de Santé est passé du mode alerte au mode activité. De même, la collaboration multisectorielle entre les Départements ministériels en charge de la Santé Publique, de la Communication, des Transports, des Relations Extérieures, de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales, de la Défense ainsi que de la Sûreté Nationale, a-t-elle aussi été relevée au niveau maximal, aux fins de renforcer la surveillance épidémiologique. »

S’agissant des mesures présentatives, le gouvernement, par la voix du Ministre Sadi,  recommande plusieurs gestes aux populations. « Au moment où les services compétents en la matière sont mobilisés sur toute l’étendue du territoire national, le Gouvernement en appelle une fois de plus, au respect scrupuleux par l’ensemble de la communauté nationale, des diverses recommandations de base relatives à la sécurité sanitaire et à l’hygiène de vie ». Selon il s’agit précisément de « l’absolue nécessité pour tous, de se laver les mains avec de l’eau propre et du savon ; ainsi que l’impérieux devoir pour tous ceux qui résident sur le territoire camerounais, et qui ont été soit en déplacement ces dernières semaines hors du Cameroun, soit en contact avec un interlocuteur en provenance d’un des pays où des cas de COVID-19 ont été déclarés, de se signaler rapidement en composant le numéro de téléphone ‘’ 1510’’. »

 

Riposte communicationnelle pour circonscrire

Dans sa déclaration, René Emmanuel Sadi  a révélé que le département ministériel dont il a la charge  « en liaison avec le Ministère de la Santé Publique, déploie… un Plan de Communication Gouvernemental sur le COVID-19 ».

« Ledit Plan de Communication interpelle tous les médias nationaux, tous supports confondus, écrits, audiovisuels et cybernétiques, en vue d’une vaste campagne d’Information, d’Education et de sensibilisation de la communauté nationale, sur les enjeux vitaux liés au Coronavirus, particulièrement, pour une parfaite appropriation de toutes les consignes d’hygiène et de salubrité et toutes les recommandations de sécurité sanitaire, par chaque camerounaise et chaque camerounais, mais aussi, par toutes celles et tous ceux qui résident sur le territoire camerounais. » A-t-il lancé.

Pour le Ministre de la communication, « le Gouvernement camerounais entend en particulier mobiliser  tous les professionnels des médias, pour qu’ils mettent à la disposition des populations, l’information la meilleure possible sur le COVID-19, ce phénomène planétaire, qui déjà, commence à créer partout dans le monde, une véritable psychose qui n’a peut-être pas lieu d’être ».

« Il est donc de la responsabilité des médias d’informer, pour les rassurer, les populations sur tout ce qui est mis en œuvre par le Gouvernement, pour circonscrire cette épidémie au Cameroun, dans les plus brefs délais », lance-t-il.

Un appel qui a été suivie de  la  communication du Ministre camerounais de la Santé publique Dr Manaouda Malachie,   qui a indiqué  les équipes de surveillance épidémiologique du Minsanté ont retracé 141 personnes ayant été en contact avec le premier patient et 30 personnes ayant été en contact avec le deuxième patient. Selon le Ministère  de la Santé,  plus de  300 d’experts sont déployés sur le terrain circonscrire la menace.

Cependant, le Dr Etoundi, intervenant à l’émission Club d’Elites sur Vision 4 ce 08 mars 2020, le Directeur de Promotion de la Santé Publique,  a indiqué  qu’une quarantaine de personnes en contact ont été mises en quarantaine.  Ce dernier ajoute aussi que  quatre équipes sont déployées aujourd’hui sur 04 cas d’alerte de  Coronavirus. La menace de la propagation du de ce virus malicieux, risque être vertigineuse au Cameroun.

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here