Elections en Palestine : Rapprochement entre le Hamas et le Fatah

Opposé depuis les années, le Hamas et le Fatah se sont réunis au Caire pour la signature d’un accord qui doit sceller la bonne tenue des élections présidentielles et législatives de cette année.

 

 

A5 NEWS – Les principaux mouvements palestiniens, le Hamas au pouvoir à Gaza et le Fatah en Cisjordanie occupée, et douze autres mouvements sont réunis durant deux jours au Caire sous l’égide de l’Egypte pour jeter les bases de leurs futures élections. Ces mouvements se sont engagés à respecter les résultats des élections législatives et présidentielles de cette année les premières en quinze ans. Après plusieurs échecs, les élections législatives sont prévues le 22 mai et le scrutin présidentiel le 31 juillet.

Elections en Palestine : Rapprochement entre le Hamas et le Fatah

Pour Khalil Al-Hayya, un haut responsable du Hamas, « cette première rencontre porte un message d’espoir et d’optimisme ». Les deux camps espèrent que cette période de l’histoire de leur pays. Ils envisagent mettre fin à toutes leurs divisions.

Dans ces pourparlers, il sera aussi question notamment du sort des deux millions de Gazaouis, éprouvés par trois guerres avec Israël depuis 2008, les blocus israélien et égyptien, la pauvreté, le chômage et les pénuries d’eau et d’électricité.

Rappel historique

À l’issue du scrutin tenu le 25 janvier 2006, le Hamas avait remporté les élections législatives palestiniennes. Mais cette victoire n’avait pas été reconnue par le parti rival le Fatah. En juin 2007, des affrontements sanglants avaient explosé entre les deux parties avec comme conséquence la naissance de deux entités séparées. D’un côté la bande de Gaza dirigée par le Hamas et sous blocus israélien ; de l’autre côté, l’autorité palestinienne dirigée par le Fatah en Cisjordanie occupée.

 

 

Il faut rappeler que pour de nombreux Palestiniens, ces élections sont une occasion pour Mahmoud Abbas de présenter des gages démocratiques à la nouvelle administration de Joe Biden après quatre ans de relations tendues avec l’administration de Donald Trump.

Cette élection vise aussi à légitimer le leadership actuel au sein des deux territoires. À travers cette réunion du Caire, ces leaders cherchent à consolider leurs visions du projet national sans remettre en question la stratégie pour la libération du peuple palestinien.

Selon l’agence Wafa, la délégation du Fatah est composée des personnalités comme le chef des renseignements au sein de l’Autorité, Majed Farraj, et Fayez Abou Eita, un responsable du parti à Gaza. Pour le Hamas, son chef dans la bande de Gaza, Yahya Sinouar, et Salah al-Arouri, nouvellement désigné N°2 du Hamas.

 

A5 NEWS

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here