Etats-Unis : Les ambitions de Joe Biden pour le climat

Le nouveau locataire de la Maison Blanche, aussitôt arrivé, a expliqué qu’il voulait placer le réchauffement comme une priorité de son administration. Il met ainsi les questions climatiques au cœur de sa politique nationale et internationale.

 

 

A5 NEWS – Joe Biden a signé le 27 janvier 2021, trois décrets visant à renforcer la lutte contre la pollution. Il a notamment décrété un moratoire sur les forages d’hydrocarbures sur les terres fédérales, alors qu’encouragés par l’administration précédente. Il a maintenu l’objectif d’atteindre la neutralité carbone aux Etats-Unis d’ici 2050.

Source photo : Whitehouse.gov

Par ailleurs, le président américain a ordonné à son administration de supprimer les subventions fédérales à l’industrie fossile. Il a appelé une l’union sacrée autour de la lutte contre le changement climatique en ces termes : « Comme face au Covid-19, nous avons désespérément besoin d’une réponse nationale unique face à la crise climatique. Car, il existe bien une crise climatique ; nous ne pouvons plus attendre ».

Cet acte vise à se démarquer de la politique de son prédécesseur. Il veut ainsi s’appuyer sur la science et s’emploie à calmer les inquiétudes de la classe ouvrière. « Vous savez, on peut mettre des millions d’Américains au travail et modernisant notre système de distribution d’eau, de transport, nos infrastructures énergétiques. Quand je pense au changement climatique et à ses réponses, je pense emploi ; construire une infrastructure moderne, résiliente et un avenir avec une énergie propre va créer des millions d’emplois bien rétribués ».

 

 

Il entend aussi fédérer les autres pays dans ce combat contre le réchauffement climatique. « Nous devons guider la réponse mondiale. Parce que, aucun défi ne peut être relevé par les Etats Unis seuls. Nous savons ce qu’il faut faire, il faut simplement le faire » martèle Joe Biden. Par la même occasion, le président américain a annoncé la tenue d’un sommet mondial sur Climat pour le 22 avril prochain, jour du 5ème anniversaire de l’accord de Paris que les Etats Unis viennent de réintégrer.

Les défis

Dans le mois à venir le chalenge qui attend Joe Biden est de montrer qu’il est capable de poser les jalons dans l’optique de décarboner secteurs après secteurs. Il devrait aussi prouver la compatibilité de l’économie américaine à la neutralité carbone à l’horizon 2050. Question très transversale, cette approche promeut la transformation de l’économie américaine. Pour se faire, l’ensemble des secteurs économiques doivent se structurer différemment afin d’intégrer la contrainte climatique.

 

 

Il est nécessaire de rappeler que depuis 2005, les Etats Unis ont réduit environ 20% des gaz à effet de serre. Le plus difficile reste la construction d’un plan de réduction à la fois crédible et durable tout en intégrant les parties prenantes. La mise en œuvre d’un tel plan nécessite le concours des acteurs de la société civile, le secteur privé, les Etats Fédérés et les agences gouvernementales. La difficulté qui attend Joe Biden est de délivrer le plan sur le climat et pas simplement des promesses.

 

Par A5 NEWS

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here