Restauration : La nouvelle Renaissance du Palazzo Serristori

0
1306

Restauration : La nouvelle Renaissance du Palazzo Serristori

La restauration de l’un des plus importants édifices de la Renaissance à Florence, qui appartenait à la famille des Serristori, fidèles alliés de la famille des Médicis, est en cours. Une rénovation complète permettra d’obtenir des résidences de luxe supplémentaires exclusives, qui seront mises en vente par Lionard Luxury Real Estate. 

 

 

Afrique-54.com – Publireportage – Le magnifique Palazzo Serristori à Florence , l’un des plus importants bâtiments de la Renaissance dans la ville, avec sa position unique sur l’Arno près du Ponte Vecchio, ses 5 500 mètres carrés d’intérieurs et ses quelque 3 000 mètres carrés de jardin, sera entièrement restauré après de longues années de non-utilisation.

Lire aussi : Le yoga pour améliorer la vie personnelle

Acquis en mars dernier par le groupe LDC de Taïwan  (déjà impliqué dans le réaménagement d’un autre bâtiment d’une valeur historique extraordinaire à Florence, le Palazzo Portinari Salviati), il sera restauré, grâce à une impressionnante rénovation qui débutera au printemps prochain, pour créer des appartements de prestige extra-luxueux, avec des prix allant de 2 à 7 millions d’euros, dont la vente sera assurée exclusivement par Lionard Luxury Real Estate   Chacun des appartements, décorés de fresques d’époque, disposera d’espaces communs tels que le spectaculaire jardin avec piscine et le SPA.

 

 

La famille noble Serristori, dont l’ascension a commencé au Moyen-Âge, avait déjà atteint une position de richesse et de prestige incontestable au XVIe siècle, en grande partie grâce à son association avec la famille Médicis, dont elle était une fidèle alliée.

La construction du palais remonte au début du XVIe siècle, lorsque Lorenzo Serristori a voulu construire une magnifique résidence sur les rives de l’Arno, autour d’un pavillon de chasse. D’après les documents trouvés dans les archives Serristori, il est probable que les architectes qui ont conçu le noyau original du palais étaient les grands Giuliano et Antonio da Sangallo, ainsi que Benedetto da Maiano, avec lequel ils avaient déjà conçu le Palazzo Strozzi à Florence et la Villa Medicea à Poggio a Caiano.

 

 

Plus tard, Averardo Serristori, ambassadeur de Cosme I de Medicis et grand ami et admirateur du célèbre sculpteur Michel-Ange, a agrandi le palais en y ajoutant le plus grand jardin italien de Florence, encore visible aujourd’hui sur la rive gauche de l’Arno.

Selon certains spécialistes, le bel escalier en colimaçon qui est encore intact aujourd’hui et qui relie le sous-sol au dernier étage a été attribué à Michel-Ange.

Parmi les personnalités éminentes qui ont séjourné au Palazzo Serristori, on trouve Joseph Bonaparte, frère de Napoléon et roi d’Espagne et de Naples, ainsi que la famille russe Demidoff et le pape Léon X de Médicis, dont les armoiries du XVIe siècle sont conservées dans le grès de l’atrium principal.

 

 

Parmi les autres figurent des intellectuels et des artistes du XIXe siècle de renommée internationale, tels que Giacomo PucciniGioacchino RossiniLord ByronPercy Bysshe Shelley, les compositeurs Richard Strauss et Richard Wagner, et la reine d’Italie, Hélène de Savoie.

Les caractéristiques originales extraordinaires du palais ont survécu aux siècles et aux changements de style. De la magnifique salle de bal décorée de fresques, d’une superficie de 250 mètres carrés et d’une hauteur de 12,5 mètres, la plus grande et la plus prestigieuse de Florence, à un foyer d’environ 150 mètres carrés qui servira d’espace commun à tous les appartements et dont la construction remonte aux années 1600, lorsque le palais a été agrandi sous la direction du célèbre architecte Médicis, Buontalenti.

 

 

Deux splendides lustres de Murano, datant des années 1700, sont toujours exposés dans la salle de bal, intacts et en état de marche. Les planchers en bois d’origine et les œuvres d’art authentiques sont également conservés, tout comme la « Salle des Glaces » et les cheminées du palais, faites de marbre précieux et portant les armoiries des Serristori. Sans oublier le poêle en terre cuite émaillée, fabriqué par Ginori, dont il n’existe qu’un seul autre exemple dans le monde.

Les lithographies des années 1500 nous montrent comment le palais a été construit à l’origine avec deux moulins, dont l’un est encore visible aujourd’hui dans le sous-sol. Parmi les nombreuses curiosités qui caractérisent ce bâtiment, les passages secrets méritent sans doute d’être mentionnés. L’un d’entre eux, partiellement découvert, reliait le palais à l’autre rive de l’Arno.

 

By Lionard Luxury Real Estate

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here