Qui est Madeleine Liguemoh Ondoa,  la sœur de Viviane Biwole Ondoa nommée Ambassadeur du Cameroun au Pays-Bas ?

 La nomination de Madeleine Liguemoh Ondoa comme Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire, porte a 4 le nombre de femmes ambassadeurs et devient la première femme originaire de la région de l’Est à  cette fonction.

 

 

Afrique54.net – C’est à la Cathédrale Notre Dame de Victoire de Yaoundé que la désormais ambassadrice du Cameroun aux Pays-Bas a choisi de faire ses adieux à ses amis et proches au cours d’une messe d’action de grâce tenue en fin d’après-midi du 04 novembre 2020, à la Cathédrale de Yaoundé. Une célébration sobre, très courue et à laquelle prenaient part plusieurs ressortissants de la région du soleil Levant, au rang desquelles, l’Honorable Nanga Mefant Berthe, première femme ingénieure de la région du soleil levant.

 « Cet acte du Président de la République, président national du RDPC vient démontrer à ceux qui pensent que la région de l’Est n’a pas de femmes instruites, que l’Est regorgent aussi des femmes aux têtes bien faites. Beaucoup me découvre aujourd’hui député, pourtant je suis la première femme Ingénieur originaire de la région de l’Est », a déclaré l’honorable Nanga Mefant Berthe, Ingénieur Agronome à la retraite, par ailleurs Secrétaire au Bureau de l’Assemblée Nationale. Elle qui semble avoir fait du leadership féminin, notamment  dans cette région, son cheval de Bataille.

Lire aussi : Cameroun : Un décret présidentiel divise la région de l’Est

La nouvelle ambassadrice du Cameroun au Pays-Bas nommée par décret présidentiel le  11 septembre 2020, est la sœur aînée du Professeur Viviane Biwole Ondoa, enseignante à l’Université de Yaoundé II au Cameroun et également professeure associée à la YALE University aux USA.

Cette nomination comme première femme originaire de la région de l’Est à cette fonction, et qui porte à 4, le nombre de femmes responsables  de missions  diplomatiques du Cameroun à l’étranger, arrive comme un signal fort de la percée des femmes sous l’ère du renouveau. Et que certains observateurs de la scène politique perçoivent comme la mise à l’écart du professeur Viviane Biwole Ondoa, connue pour ses positions assez critiques vis-à-vis du gouvernement.

 

 

Celle qui fut jusqu’en mars 2019, Directeur Général Adjoint de l’Institut Supérieur de Management Public (ISMP), payent ainsi le prix de son audace. L’universitaire qui se revendique citoyenne assumée, poursuit pourtant sereinement sa carrière universitaire et d’écrivaine critique de la gouvernance africaine en général et camerounaise en particulier.

Selon elle, le monde bouge et nous aussi. Une universitaire de son acabit partage ses idées avec d’autres experts, acteurs intéressés, afin d’impacter ou sensibiliser sur les problématiques de gouvernance.

Lire aussi : Humanisme : l’UNICEF soutien l’Éducation à l’Est Cameroun

Soulignons que le nouvel Ambassadeur du Cameroun au Pays-Bas, bien avant sa nomination, occupait le poste de Premier Conseiller de l’ambassade du Cameroun en Suisse. Conseiller des Affaires Etrangères, cette diplômée de l’Institut des Relations Internationales du Cameroun, Madeleine Liguemoh Ondoa remplace à ce poste une autre femme, Odette Melone.

Celle qui fut alors la toute première femme ambassadeur du Cameroun. Elle avait été nommée par décret présidentiel, en 2008, et le Cameroun connaissait ainsi sa première femme ambassadeur depuis sa création en 1971. Madeleine Liguemoh Ondoa amorce ainsi, un nouveau pan d’une carrière diplomatique qu’il faudra suivre de près, notamment lors des jeux d’alternance au plus haut sommet.

© Afrique54.net ► Thierry EBA

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here