Cameroun : Focus sur les chantiers du volontariat organisés pour les jeunes sur l’ensemble du territoire national depuis le 28 septembre 2020

 

Le 22 septembre 2020, Mounouna Foutsou le ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique a signé une  lettre circulaire. Il y prescrit la mobilisation les jeunes bénéficiaires du Plan triennal spécial jeunes (Pts-Jeunes), en vue de la validation de leur réarmement moral.

 

 

Afique54.net – La lettre circulaire évoquée met un accent sur les Travaux d’intérêt général. « Il est question pour cette année, de privilégier la méthodologie des chantiers de volontariat. Ces chantiers devront s’étaler sur une période de 15 jours », lit-on sur le document.

Le Minjec précise en outre que les chantiers devront porter sur des initiatives telles que l’aménagement des sites et infrastructures, l’organisation des campagnes d’hygiène, de lutte contre les catastrophes, l’entretien des édifices et infrastructures publics.

 

Lire aussi : Entrepreneuriat jeunes  au Cameroun : Le Réseau des parlementaires veut impliquer les élus locaux

 

Ces activités qui tiennent compte des réalités nationales et locales actuelles, précèdent la mise en œuvre des activités préparatoires à l’implémentation des Villages pionniers de seconde génération.

Réarmement moral

Le réarmement moral, civique et entrepreneuriale (Reamorce),  fait partie des piliers sur lequel s’appuie le Minjec.

C’est en effet la deuxième étape du processus d’encadrement dans le cadre du Plan triennal spécial jeunes. « Il est question à travers cette phase de pré-incubation, de booster les valeurs morales, civiques et entrepreneuriales des jeunes de manière à leur permettre de tendre vers un modèle de jeune qui, par ses manières de faire, de penser et d’agir, contribue activement et positivement au développement politique, social, économique et culturel de sa localité, de sa région et du Cameroun », lit-on sur le document signé de Mounouna Foutsou.

 

 

La lettre circulaire s’adresse aux 10 délégués régionaux,  58 délégués départementaux,  360 délégués d’arrondissement et 360 chefs des Centres multifonctionnelles de promotion des jeunes (Cmpj).

Ces responsables des services déconcentrés et structures rattachées au Minjec sont conviés à implémenter la responsabilité les instructions de leur hiérarchie et la politique du département ministériel en charge de la jeunesse et de l’éducation civique.

Sur le plan pédagogique, la lettre renseigne sur la nature des activités organisées. Il s’agit des échanges thématiques sur les aspects moraux et civiques ; sur les aspects entrepreneuriaux ; les visites guidées ; la valorisation des symboles et emblèmes nationaux ; l’intervention des experts et personnes ressources et enfin les travaux d’intérêt général.

Des instructions spécifiques ont été données aux « Chefs Cmpj, principaux animateurs de ces chantiers de volontariat » pour la réussite de nouvelles orientations du Pts-Jeunes.

« Le Pts-Jeunes, promesse du Chef de l’Etat, SEM Paul BIYA à la jeunesse camerounaise, est un cadre stratégique global autour des programmes gouvernementaux et non gouvernementaux dédiés à l’encadrement des jeunes pour améliorer leur intégration dans la société productive et leur contribution à une croissance inclusive », rappelle la lettre circulaire.

 

© Source Minjec ► Distribué par Armand Ougock 691154277

 

 

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here