Cameroun : Cenajes Kribi , la cuvée 2020 a reçu ses diplômes 

La salle des fêtes de la ville de Kribi (sud) a accueilli vendredi 25 septembre 2020, la cérémonie de remise des diplômes aux 109 lauréats de la promotion 2018 – 2020 du CENAJES de Kribi. 

.

 

.
.
Afrique54.net – La 14eme  cuvée baptisée, ‘’ Promotion civisme et volontariat pour un Cameroun sans Covid 19’’, est composée de
35 Instructeurs Principaux de Jeunesse et d’Animation, 35 Instructeurs de Jeunesse et d’Animation et 39 Instructeurs adjoints de Jeunesse et d’Animation. Les lauréats  ont fait leur entrée dans la fonction publique vendredi.
Dans son mot de bienvenue, le Premier adjoint au Maire de la ville de Kribi, Me Etikite, a dressé un portrait élogieux du CENAJES en précisant que cette école, grâce à ses élèves, sait donner de l’envergure aux cérémonies.
L’édile de la ville a poursuivi en réitérant son engagement à parfaire l’enseignement au sein de ce Centre et terminé en souhaitant une belle carrière aux lauréats de la cuvée 2020.
Après avoir présenté la structure dont elle a la charge autant sur le plan académique que administratif, la Directrice du CENAJES indique que la pandémie du Corona virus a affecté le fonctionnement de l’institution. Mais grâce à la bienveillance de certaines autorités, l’école a pu y faire face et continuer ses activités.
 C’était l’occasion pour Mme Nchia de remercier le Ministre Mounouna Foutsou pour le matériel de lutte contre le virus octroyé au CENAJES, de remercier le Préfet du département de l’Océan pour l’acheminement du don du Chef de l’État et de remercier les élus locaux pour leur implication dans la vulgarisation des mesures barrières.
Minute du civisme
Le Minjec a demandé que tout le monde porte son cache-nez et rappelé qu’il s’agit d’un geste barrière à toujours respecter pour barrer la voie à la propagation du Covid 19.

.
Dans son discours, le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique Mounouna Foutsou a relevé les besoins en personnel qui restent important.
Selon Mounouna Foutsou, la mise en œuvre du plan de formation a souffert des affres de la crise économique et de la rareté des ressources de l’État.
Toutefois, il a apprécié à sa juste valeur le travail accompli ces dernières années par la direction du CENAJES de Kribi, les enseignants et l’ensemble du personnel, nonobstant les difficultés de tout ordre.
Le Minjec a relevé que l’État ne ménage aucun effort pour assurer le fonctionnement régulier du Centre. C’est la raison pour laquelle des partenariats nationaux et internationaux sont activés, afin que le CENAJES de Kribi soit une école d’apprentissage de la pratique professionnelle dans toutes ses dimensions.
..
© Afrique54.net ⇒ Armand Ougock, 691154277 
.
Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here