Recherche universitaire : Pr René Joly Assako Assako l’incarnation  de la plume de géographie

►C’est un homme dévoué à la recherche  depuis son enfance. À ce jour, il reste l’un des écrivains les plus perspicaces dans le monde et fait la fierté de l’Afrique. Fondateur du cycle de maîtrise de géographie à l’université de Douala, il a mis sur pied plus de 10 ouvrages. Le dernier est  intitulé : « La Géographie transcendante».

 

 

► Afrique54.net – Ce digne fils de la Vallée du Ntem (région du Sud Cameroun), a  créé le Groupe de recherche sur les villes d’Afrique et le Réseau africain de recherche en urbanisation (Rubafrique).

Le nouveau bijou prêt à enrichir les connaissances des populations du Cameroun et celles du monde, est intitulé : «La Géographie transcendante : Outil conceptuel et méthodologique pour géographier autrement en Afrique ».

L’ouvrage est construit sur deux lignes de force. La première concerne la géographie transcendante, un syntagme nominal innovant qui suppose, entre autres, de géographier en deçà et au-delà de l’objet, de façon à sonder la profondeur des phénomènes géographiques par une méthodologie souple et résiliente, dans une matrice spirito-culturelle.

La seconde est que cette inflexion paradigmatique tire son fondement de la négro-africanité, dont la place désignée a souvent été, à tort, celle de la propédeutique, voire du psittacisme des concepts, lois et théories venus d’ailleurs. Or, elle revendique ici une posture didactique de prétention universelle. Il s’agit donc d’une iconoclastie à la fois heuristique et épistémologique, qui montre une autre manière de faire la géographie.

 

 

A 46 ans, il est nommé à ce prestigieux poste, après un parcours académique exceptionnel dont le cursus universitaire mentionne une licence à l’université de Yaoundé en 1990, une maîtrise et un diplôme d’études approfondies (Dea) à l’université de Nantes en France, respectivement en 1991 et 1992, un doctorat à l’université Paris 10 Nanterre (France) en 1996 et une habilitation à diriger les recherches (Hdr) à l’université Joseph Fourier – Grenoble 1 de France en 2004.

Sa carrière d’enseignant est tout aussi véloce. Recruté assistant en 1997 à l’université de Douala, il gravira tous les grades de l’enseignement supérieur en moins de quinze ans. Il sera tour à tour, chargé de cours en 1998, maître de conférences en 2004 et professeur titulaire des universités en 2010.

Le parcours administratif du Pr René Joly Assako Assako est tout aussi élogieux. De chef de service de la coopération extra-africaine à l’université de Douala en 1999, il a été chef de la cellule de coopération au ministère de l’Enseignement supérieur, chef de division de la prospective, de la recherche et de la coopération, vice-recteur chargé du contrôle interne et de l’évaluation à l’Université de Yaoundé II, puis à l’Université de Yaoundé I.

Il totalise ainsi huit années d’expérience comme vice-recteur chargé du Contrôle interne et de l’évaluation au moment, avant son nouveau poste à l’Université de Douala comme premier vice-recteur de l’université. Le livre sera dédicacé dans les prochains jours.

Une correspondance particulière de Herve Narcisse Yemdji

 

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here