Cameroun : Le Rdpc, parti au pouvoir annonce des contre-manifestations le 22 septembre à Daoula

Un cadre du parti au pouvoir Rdpc dans la région du Littoral, vient de faire une déclaration de manifestation publique au sous-préfet de Douala 2 pour une manifestation contre les manifestants du 22 septembre 2020, initiées par  l’opposant et ancien détenu Maurice Kamto.

 

► Afrique54.net – Le Président de section OJRDPC Wouri II, Charle Élie Zang du RDPC a initié une déclaration de Manifestation Publiques dès Mardi 22 septembre 2020 dans tout le quartier de New-Bell, Douala au sous-préfet de l’arrondissement de sous-préfet de Douala 2.

Dans cette déclaration qui est déjà devenue virale  sur la toile,  Charle Élie ZANG souligne que « le vivre ensemble harmonieux est menacé » dans la ville de Douala, capitale économique du pays.

 

« Notre vivre ensemble harmonieux est menacé depuis quelques jours par les individus en mal de reconnaissance politique dont les appels à l’insurrection et la désobéissance civile sont de plus en plus légion dans nos quartiers», souligne ce militant du parti au pouvoir.

« Nous vous annonçons par ce biais des Contre Manifestations Enormes Républicaines et Patriotiques de défense des institutions de la Républiques et les Acquis de Douala 2eme en particulier et de Douala en Général, par tout moyen et avec tous les moyens.» Lit-on en parcourant ce document. 

Il faut le rappeler. Le Professeur Maurice Kamto, qui, selon Jim Noah, analyste politique camerounais, « a salit le nom du noble peuple de travailleurs Bamilékés pour de fins politique », a lancé le 24 août 2020 un « Appel à la résistance pacifique résolue du peuple camerounais contre la forfaiture électorale en préparation et au départ pur et simple de monsieur Paul BIYA du pouvoir en cas de sa réalisation ».

 

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here