Le blocage de comptes de médias publics cubains par Google est une  « transgression des normes démocratiques universelles », selon Moscou

Réagissant  au blocage de comptes de médias publics cubains par la compagnie Google, les autorités de Moscou condamne cet  acte « abrupt est restrictif et transgresse les normes démocratiques universelles ».

 

 

Afrique54.net Le 20 août, la compagnie américaine Google a bloqué les comptes du quotidien cubain Granma et des principales chaînes d’information Mesa Redonda et Cubavisión Internacional sous prétexte que ce ces médias auraient violé la loi américaine sur les exportations. Cette mesure du géant numérique américain n’a pas laissé les autorités russes indifférentes, qui ont réagi.

Maria Zakharova, porte-parole du Ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie a tenu le 27 août 2020 une conférence de presse à Moscou.

Au cours de celle-ci Maria Zakharova a relevé « que la compagnie, comme à son habitude, n’a pas jugé nécessaire de fournir des explications exhaustives à sa décision, ni même de formuler une quelconque explication ».

Selon elle, ce « blocage abrupt » de par la firme américaine que dirige Sundar Pichai, « est restrictif  et transgresse les normes démocratiques universelles en limitant la liberté d’accès à l’information et sa diffusion. Le géant informatique l’a fait en toute conscience. »

 

© Afrique54.net ► Marcien Essimi

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here