Il y’a 17 ans, s’en allait l’un des plus emblématiques numéros 17 du football africain.


Cela fait exactement 17 ans que Marc Vivien Foé, est décédé au stade Gerland de Lyon, au cours d’une rencontre de la Coupe des Confédérations. La date du 26 juin 2003 restera donc à jamais gravée dans la mémoire des Camerounais et des fans du football en général.

 Le film de la tragédie

Le 26 juin 2003, le Cameroun est en demi-finale de la Coupe des Confédérations, il joue contre la Colombie. A la 72ème  minute du jeu, Marc-Vivien Foé s’écroule subitement dans le rond central. Les yeux révulsés, on le voit tirer petit à petit tirer sa révérence. Le Lion ne se relèvera jamais. D’après l’autopsie des médecins révélé plus tard, il en sortira que Marco a été victime d’une crise cardiaque provoquée par une malformation congénitale (hypertrophie cardiaque. Le parcours du milieu de terrain défensif sélectionné à 64 reprises dans son pays s’arrêtera donc à 28 ans.

17 ans après, la douleur est la même dans les cœurs des camerounais. La scène nous revient en tête comme si elle s’était déroulée à la veille. De part et d’autre, on lui rend hommage à notre manière. Soit en publiant une photo de lui, soit en revoyant le match pendant lequel il nous a quitté. Certains médias vont même diffuser des documentaires concernant le vécu du Lion. Une chose est sûre, les camerounais n’ont pas oublié Marco !

Repose en paix vaillant soldat ! A toi les hommages et les fleurs, à nous les pleurs !!! A jamais dans nos cœurs !!!

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here