Cette décision sévère prise par l’UA a été prise du fait de retard de payement de ses cotisations.


 

 

 

Un coup dûr pour le Soudan du Sud qui ne pourra plus participer aux activités de l’Union Africaine.

En effet Juba a accumulé trois ans d’arriérés de paiement qui s’élèvent à 9 millions de dollars.Des arriérés estimés à un peu moins de 5 milliards de FCFA.

Cependant , il faudrait noter que le pays de Salva Kiir reste toujours membre de l’Union Africaine mais ne pourrait  plus  bien évidemment participer aux réunions tant qu’il n’aura pas régularisé sa situation financière.

Par ailleurs pour montrer que le gouvernement soudanais n’est pratiquement pas indifférent face à cette situation embarrassante , le porte-parole du ministère sud soudanais des affaires étrangères a indiqué que « des efforts étaient en cours pour régulariser la situation.

Le ministère dit-il, coordonne avec celui des Finances pour résoudre ce problème avec l’Union africaine ainsi qu’avec d’autres organisations. »

Toutefois , il est à noter également que l’année passée le Soudan du Sud a  failli se retrouver dans ce type de situation avec  la communauté économique de l’Afrique de l’Est.

En effet , en octobre dernier, le Soudan du sud a failli être suspendu par la Communauté Economique de l’Afrique de l’Est à cause d’une dette frôlant les 30 millions de dollars.

Le pays a dû verser une avance de 3 millions, expliquant ne pas avoir reçu des aides promises par plusieurs de ses partenaires.

Pour les experts, la corruption, la mauvaise gestion, le financement de la guerre et la baisse des revenus pétroliers expliquent les raison qui font que le Soudan du Sud n’arrive à honorer ses engagements internationaux.

 

 


En effet , en octobre dernier, le Soudan du sud a failli être suspendu par la Communauté Economique de l’Afrique de l’Est à cause d’une dette frôlant les 30 millions de dollars.

Le pays a dû verser une avance de 3 millions, expliquant ne pas avoir reçu des aides promises par plusieurs de ses partenaires.

Pour les experts, la corruption, la mauvaise gestion, le financement de la guerre et la baisse des revenus pétroliers expliquent les raison qui font que le Soudan du Sud n’arrive à honorer ses engagements internationaux.

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here