Le Directeur Général du Port Autonome de Kribi, Patrice Melom, a présidé par visioconférence, la traditionnelle réunion d’exploitation du port de Kribi élargie à tous les partenaires portuaires  le 16 avril 2020, réunion au cours de laquelle le haut management de cette structure a présenté un bilan satisfaisant pour 2019 avant de se projeter pour 2020. Des résultats qui placent cette plateforme portuaire, opérationnelle de puis le 02 mars 2018, au deuxième rang des contributeurs aux recettes de la direction générale des Douanes du pays.

2019 aura été une année charnière pour le Port Autonome de Kribi. Les performances plus que satisfaisantes de cette plateforme dirigée des mains de maitre de Patrice Melom, ne font l’ombre d’aucun doute au regard des chiffres avancés. Il se dégage du bilan établi par la Direction générale du PAK ,  que 331 escales ont été enregistrées en 2019 contre 295 en 2018, soit une avancée de 12% ; le même bilan fait état de  8,534 MT de marchandise traitée en 2019 contre 7,019 MT en 2018, soit 17% de gain enregistré.

Une performance qui  enchante le Trésor Public

Le secteur des Douanes du Sud II a réalisé, grâce à la performance du port autonome de Kribi, des recettes colossales au profit du Trésor Public camerounais. Au titre des recettes douanières non pétrolières, le secteur des Douanes du Sud II a réalisé en fin 2019 des recettes de 24 210 488 703 FCFA, contre 9 793 913 035 FCFA  pour l’exercice 2018.

Au titre des recettes pétrolières, ce secteur des Douanes est passé de 29 542 488 590 F CFA en 2018 à 35 012 943 441 FCFA en 2019. Ces prouesses ont propulsées le Secteur des Douanes du Sud II au deuxième rang des contributeurs aux recettes de la Direction Générale des Douanes (DGD) du pays juste derrière le Secteur Littoral I.

Il faut noter en sus qu’un saut qualitatif avait déjà été embrayé pour 2020. En effet, au terme du premier trimestre 2020, le Secteur  des Douanes du Sud II a réussi le pari de 108,83% de ses objectifs, soit une recette de 10 083 193 956 FCFA sur les prévisions de 9 264 700 000 FCFA.

C’est avec satisfaction que Patrice Melom, Directeur Général du Port Autonome de Kribi, inscrit ces prouesses sur le compte du dynamisme et de la franche collaboration entre les acteurs de la place, mais davantage sur l’option de dématérialisation des procédures, laquelle permet aujourd’hui à Kribi de maintenir le cap.

 

 

 Une performance qui se butte à la crise sanitaire du Covid-19  pour le deuxième trimestre 2020

La pénétration de la pandémie à Covid-19 au Cameroun il y a quelques mois constituera inéluctablement une pierre d’achoppement à la dynamique mise en place par le Directeur Général du Port Autonome de Kribi. Les acteurs de la place portuaire relèvent des problématiques dues aux mesures de confinement et la fermeture des frontières entre les Etats.  Il faut souligner, pour le regretter, que le tissu économique mondial a pris un coup considérable du fait de la survenance de cette pandémie.

De nombreuses entreprises observent un chômage technique, d’autres fonctionnent au ralenti, du coup, le secteur du transite est paralysé avec pour corollaire la baisse des recettes Douanières. Telle est la situation à laquelle fait face la plateforme portuaire pour le deuxième trimestre 2020.

Il faut néanmoins souhaiter que les plans de relance et de redressement d’ores et déjà élaborés puissent  porter de meilleurs fruits afin que la dynamique engrangée puisse aller de l’avant.

 


Contact de la Rédaction:  afrique54news@gmail.com

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here