Propagation du Covid-19 : Complot ou prophétie ?

Plus une journée ne passe sans qu’on en parle. Tous les supports de communications sociales ou de masse sont inondés des messages relevant les atrocités de ce nouveau tueur. Les chiffres des victimes augmentent de manière exponentielle. La science semble à bout, la religion impuissante et l’humanité s’interroge.

Le coronavirus serait une création humaine. L’information fracassante qui vient d’être porté sur la place publique via les réseaux sociaux par cinq chercheurs donne froid dans le dos, dans un contexte où les peuples du monde, dans une psychose généralisée sont en guerre contre cette pandémie.

Comment en est-on arrivé là ? Comment les Américain et les Français se retrouvent-ils impliqués dans cette affaire ? Le virus se serait échappé à Wuhan en Chine. C’est dans cette ville que la France, avec la contribution de la Chine, a créé un laboratoire P4. Ce laboratoire abriterait les microbes et organismes les plus dangereux au monde à savoir virus et autres. Les responsables de cette thèse brandissent un papier de Matignon du 23 février 2017 preuve de l’inauguration de cette usine meurtrière par M. Yves Lévy, ce Français d’origine Marocaine, alors Président Directeur Général de l’Inserm (Institut National de la Santé et de la recherche).

Le fameux Brevet EP1694829B1 qui serait celui de l’invention de l’actuel coronavirus dont le premier prélèvement aurait été fait à Hanoï, au Vietnam, en 2003 a pour auteur l’Institut pasteur.

Une déclaration bouleversante  

L’Humanité serait-elle en proie à la science ? Sinon comment comprendre tous ces événements qui gravitent autour de cette pandémie à seulement quelques mois de son apparition ?  

L’Institut pasteur rejette mordicus cette accusation lui attribuant l’invention de ce virus et dénonce plutôt une mauvaise interprétation dudit brevet. Selon les responsables de cette institution, en 2003 lors de l’épidémie du SRAS, virus proche du COVID-19, l’institut Pasteur a mis au point un candidat vaccin et des tests permettant de diagnostiquer les patients y compris un test sérologique. C’est à cet effet que des Brevet auraient été déposés et obtenu sur ces inventions vaccin et diagnostic. Ceci fait partie des missions de l’Institut Pasteur de protéger son patrimoine technique, ses inventions et de les transférer à des partenaires industriels pour produire un vaccin et mettre à la disposition des tests diagnostic, contribuant ainsi à répondre au besoin médical. Souligne les responsables de cet institut dans leur site web et page Facebook.

 

 

Selon les tenants de cette thèse, le brevet incriminé est mal interprété bien que parlant du coronavirus. Car il s’agit ici plutôt du SARS-COV-1, responsable de la maladie dite SRAS en 2002-2003, différent du SARS-COV-2, responsable de la maladie dite COVID-19 en 2019-2020.

Toute hypothèse de complot devrait donc être écartée. Ce dont ne semble pas approuvé certains regards critiques qui s’interrogent sur le désaccord des Chercheurs et de la Communauté Internationale autour du traitement approprié au Covid-19 bien que certain médicament à l’instar de la chloroquine aient fait leur preuve dans certains pays et confirmés par le Pr. Didier Raoult. Débat que refuse de trancher l’OMS jusqu’ici alors que de milliers de personnes continuent de mourir à travers le monde de suite de cette maladie qui s’apparente pourtant à une grippe banale.

D’autres s’interrogent si le COVID-19 et ses effets sur l’économie mondiale causés par les mesures de confinement généralisées ne viseraient pas à déstabiliser  les Etats afin de réinstaurer un nouvel ordre économique mondial ? Sinon comment comprendre le conflit pendant entre la Chine et les Etats Unis d’Amérique sur l’origine de cette pandémie ? Le monde doit-il s’attendre à un « plan Marshal » bis après le passage de ce tsunami ? Cette maladie ne viserait-elle pas à fragiliser certain gouvernement et à révolter les citoyens à bout contre leurs semblables et surtout contre  leur dirigeant ? Ou simplement à renforcer le pouvoir des industries pharmaceutique. Si oui, doit-on conclure avec Thomas Hobbes que « l’Homme est un loup pour l’Homme » ?

Des événements qui ne surprennent pas les Hommes avertis

Mouammar Kadhafi, guide Libyen avait déclaré : « Ils vont créer le virus, faire semblant de trouver la solution, et vendre les antidotes. » Cette prophétie de Mouammar Kadhafi n’est pas un cas isolé. « Le nouveau Rapport de la CIA- Comment sera le monde en 2020 ? » Commenté par Alexandre Adler journaliste Historien Spécialiste de questions géopolitiques, prédisait déjà cette pandémie du COVID-19 entre 2015-2020. Il ressort de ce Rapport que le nom « corona » est un terme codé qui était utilisé par les épidémiologistes en Amérique pour nommer ce qu’ils considèrent comme la pandémie ultime. Cette sonnette d’alarme de la CIA fait mention d’une série de cas semblable dans les jours à venir.

Certains pasteurs et Hommes d’église parle de la fin des temps. La Religion étale son impuissance face à la menace qui la dépouille de ses fidèles. L’Humanité ne sait plus à quel saint se vouer. Complot ou prophétie, il faut bien qu’un terme soit mis à ce carnage. Pensent certains humanistes.

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here