08 mars 2020 : Murielle Peggy LIBII appelle la femme camerounaise à œuvrer contre la propagation du coronavirus

Murielle Peggy LIBII, femme du jeune député Cabril Libii, Président du PCRN,  a adressé un message émouvant à la femme camerounaise,  ce 08 mars 2020,  à l’occasion de  la 35eme édition de la Journée Internationale de la Femme au Cameroun. Proclamée « Future Première Dame du Cameroun » par la porte-parole  de Cabril Libii, Anne Féconde NOAH ,  Murielle Peggy LIBII,  interpelle la femme camerounaise sur les maux qui minent le pays  et appelle  à son engagement pour la limitation de «la propagation du coronavirus qui fait des ravages actuellement dans le monde ».

Lire en intégralité son message.

MESSAGE DE LA PREMIERE DAME DES RÉCONCILIATEURS ET FUTURE PREMIERE DAME DU CAMEROUN

 

Chères dames ;

Chères Citoyennes ;

Chères élus locaux,

 

Votre engagement au cours de ces dernières années constitue de plus en plus une arme à la faveur de l’émancipation du peuple camerounais tout entier et impacte à juste titre sur le développement économique et social de notre Pays le Cameroun.

Seulement, le monde entier est en alerte depuis de nombreuses années déjà. Il souffre de la pollution de l’air, des sols et des espaces, des êtres et des aliments. Nos différents ménages ont certainement bénéficié du plus de croissance économique et de plus de libertés démocratiques grâce aux efforts de tous les citoyens Camerounais engagés dans de justes causes. Mais, nos cités, elles par contre, affichent des visages tristes et hideux.

La quasi-totalité de nos rues sont couvertes d’ordures et de saleté de tous bords, les bureaux de travail privés et publics ne sont pas en reste, les domiciles aussi. La poursuite effrénée du profit nous a éloignées des règles basiques d’hygiène et de bien séance. Nous nous éloignons peu à peu de l’éducation de nos enfants, ce qui conduit aux catastrophes observées dans les écoles, nos quartiers et même dans nos maisons. Je m’incline ainsi devant les différentes victimes des malheureux incidents survenus au cours de ces derniers mois.

L’URGENCE D’UNE PRISE DE CONSCIENCE COLLECTIVE ET INDIVIDUELLE S’IMPOSE.

La femme est la mère de l’humanité, c’est en tant que telle qu’elle se doit de sauvegarder la planète afin que celle-ci profite grandement à nous même, à nos charmants époux, aux autres, à nos enfants et aux générations futures. C’est la condition même du développement durable. C’est pourquoi, durant cette célébration, je vous invite à porter une réflexion particulière sur le sujet : “DYNAMIQUE CITOYENNE DES FEMMES POUR DES VILLES DURABLES”. Cette réflexion devra aboutir à mettre en Commun des stratégies qui limiteront la propagation de la pollution dans nos villes et communautés. Ce nouvel engagement conduira à long terme à la transformation de nos cités en “Villes Durables”

Chères dames, Chères Citoyennes,

Cet engagement envers la nature permettra aussi de limiter la propagation du virus qui fait des ravages actuellement dans le monde et qui s’est invité dans notre beau Pays le Cameroon il y’a quelques jours. C’est pourquoi, je vous invite à célébrer la ” JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DE LA FEMME ” avec beaucoup de modération et d’appliquer les mesures d’hygiène qui s’imposent, de respecter les recommandations des spécialistes de la santé.

 

 

Je profite ainsi pour adresser mes félicitations à la communauté des femmes engagées en politique et qui ont eu la faveur du suffrage populaire. Je réitère une fois de plus : votre Gestion sera le miroir qui permettra à celles qui trainent encore le pas, de rejoindre la dynamique en cours de construction.

Soyez donc des élues modèles.

Bon courage à vous chères dames ;
Chères Citoyennes ;
Chères élues

Bon courage à vous, et

Bonne célébration de la Journée internationale des droits de la femme

Que Vive le Cameroun qui protège et qui libère les énergies au service des villes durables ;

 

Murielle Peggy LIBII.

08 mars 2020 : Murielle Peggy LIBII appelle la femme camerounaise à œuvrer contre la propagation du coronavirus

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here