En coopération avec le Parlement arabe, Le Conseil National Fédéral a lancé la Charte arabe des droits de la femme.

Sous le patronage de Son Excellence Cheikha Fatima bint Mubarak, Présidente de l’Union générale des Femmes, Présidente du Conseil Suprême de la Maternité et de l’Enfance et Présidente de la Fondation pour le Développement de la Famille, le Conseil National Fédéral (FNC), en coopération avec le Parlement Arabe, a lancé ce le 9 octobre 2019 la Charte arabe des droits de la femme.

Ce lancement reflète une étape cruciale pour autonomiser les femmes arabes, garantir leurs droits, et les inciter à participer à l’édification de la nation et à promouvoir un développement inclusif.

La cérémonie a attiré la participation de Son Excellence Cheikh Nahyan bin Moubarak Al Nahyan, ministre d’État émirati pour la Tolérance, Son Excellence Dr. Meshaal Al Salmi, président du Parlement arabe, et Dr. Amal Abdullah Al Qubaisi, Présidente du FNC, ainsi que nombreux chefs de parlements arabes et des autres institutions.

Composée de 25 articles, la Charte définit un cadre global pour l’autonomisation des femmes arabes, fondé sur les principes du droit islamique et des droits de l’homme. La Charte réaffirme les principes de la Convention arabe de 1976 sur les travailleuses arabes et de la Charte arabe des droits de l’homme de 2004. Cette charte s’aligne également avec la Charte des Nations Unies, la Déclaration universelle des droits de l’homme, la Convention de 1979 sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes, le Programme d’action de Beijing de 1995 et la Résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies sur les femmes, la paix et la sécurité.

Le discours de Son Excellence Cheikha Fatima bint Mubarak, prononcé en son nom par le ministre émirati pour la Tolérance, a décrit la Charte comme étant un document historique qui reflète le souci naturel d’impliquer les femmes dans le développement durable qui prévaut dans la région arabe. Il a mis également en valeur la contribution des femmes aux exploits des Émirats Arabes Unis.

Dr Al Qubaisi a déclaré : “Lors de l’élaboration de la Charte au cours des deux dernières années, nous avons mené 12 études approfondies qui ont été discutées lors de cinq ateliers organisés par le Parlement arabe. Et nous avons travaillé en étroite collaboration avec d’autres parlements et conseils du monde arabe. Ces efforts visaient à recueillir le soutien pour la Charte afin de garantir son succès et sa durabilité”.

“Le modèle d’autonomisation des femmes présenté par Son Excellence repose sur l’autonomisation de la société par le biais des femmes. Les exploits des UAE à cet égard sont le résultat de stratégies soigneusement élaborées, notamment la Stratégie nationale pour l’Autonomisation des Femmes émiriennes”, a-t-elle conclu.

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here