Can 2019 – Travaux du stade de Garoua : Six semaines au maximum pour finir avec les pelouses 

C’est ce qu’on retient des confidences à la presse de Raoul Bertrand Mbenjo, Government Relations Adviser de MOTA ENGIL Africa,  au lendemain de l’arrivée  de plus de 45 tonnes d’équipements transportés par avion-cargo pour  les travaux de construction du stade du Garoua devant  accueillir la Can Cameroun 2019.

 

 

Arrivé le 27 septembre 2018 à l’aéroport international de Nsimalen, de cet important matériel  destiné à la réalisation des travaux des pelouses. « Nous venons  tout juste de recevoir tout le matériel manquant que nous allons utiliser pour la préparation du terrain telle que : Géo-graine, tracteurs, site, gazon, toute la tuyauterie  dont on aura besoin pour aménager  toutes les deux  surfaces  le terrain principal et le terrain d’entrainement. Donc, tout le matériel nécessaire pour   réaliser la construction des terrains se trouve déjà au Cameroun », a déclaré  Raoul Bertrand Mbenjo,  Government Relations Adviser de MOTA ENGIL Africa. Il ajoute « avec environ 50 tonnes d’équipements qui vont servir à réaliser les pelouses du stade principal  Roumdé Adjia et de son annexe ».

Dirigée depuis 2016 par Manuel Antonio Mota, l’entreprise MOTA ENGIL Africa vient d’accueillir  un « matériel constitué essentiellement des tracteurs, des tuyaux, des semences et de l’engrais ».

Pour Raoul Bertrand Mbenjo,   il s’agit de« tout ce qui est  comme équipement dont on a besoin pour terminer avec la pelouse du stade est déjà arrivé au Cameroun ». Et pour ce qui est de la pelouse,  « les  équipes qui sont déjà installées à Garoua et qui attendaient ca peuvent déjà commencer à travailler et on est certain  que dans six semaines maximum on aura fini avec les pelouses », a-t-on  appris de ce responsable qui précise qu’il y a quatre containers des équipements électrotechniques, électromécaniques également.

Il poursuit : « Ces équipements sont en route. Il y a également cinq qui arrivent la semaine prochaine au port de Douala et une cinquantaine qui sont en mer en ce moment. Pour ce qui est du stade d’entrainement par exemple, tous les éléments qui composent la toiture du stade d’entrainement sont en route en ce moment pour Garoua. Une partie est également pour la toiture du stade principal également et l’autre partie est en mer parmi lesquels les containers qui arrivent la semaine prochaine. »

 

« Nous serons prêts le jour dit »

Interrogé sur le respect des délais,   par MOTA ENGIL Africaqui procède à la réhabilitation et à l’extension du stade Roumde Adjia,  à la construction du stade annexe de 1000 places et à l’hôtel 4 étoiles de 70 chambres,  le Government Relations Adviser rassure : « A Garoua, Mota Engil Africa nous sommes certains à 100 % que nous allons atteindre nos objectifs. L’arrivée des équipements par avion participe de notre stratégie pour rattraper les  petits retards qu’on aurait pu noter çà et là. C’est la raison pour laquelle on a pris l’option de faire venir un vol directement  de Porto en six heures de temps pour ici au lieu de prendre trois semaines à un mois par mer. Donc, c’est autant d’éléments mis par Mota Engil Africa pour rattraper le retard qu’on aurait pu noter. Nous sommes confiants ;  nous serons prêts le jour dit. »

 

 

….

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here