Présidentielle du 07  octobre prochain : Elecam  multiplie ses stratégies sur le terrain

L’organe en charge des élections au Cameroun  refuse les fausses notes de dernières  minutes susceptibles de mettre  en cause sa  crédibilité et son efficacité.

 

 

Le 07 octobre prochain, les Camerounais iront aux urnes pour élire leur Président. C’est une étape importante voire décisive pour l’avenir de la Nation.  Conformément  aux dispositions  de l’article 87 du code électoral, l’on assistera dans quelques jours au lancement officiel de la campagne électorale sur l’étendue du territoire national. Les différents  candidats à ce scrutin vont  déployer leurs équipes  sur le terrain question de convaincre les électeurs pour un vote massif en leur faveur.

Elecam est prêt

L’organe en charge des élections est confiant au regard de l’immense travail abattu sur le terrain ces derniers temps. Pendant les deux semaines que va durer cette campagne, Election’s Cameroon entend briller de sa présence dans tous les coins et recoins du pays.

Le Président du Conseil Electoral l’a fait savoir  aux leaders des partis politiques, aux représentants de la société civile et aux médias avec qui  il travaille  d’ailleurs en étroite collaboration. C’était au cours des travaux de la 5è session de plein droit  du Conseil Electoral  tenue à Yaoundé le 18 septembre dernier.

D’après Enow  Abrams  Egbe, les descentes sur le terrain vont permettre d’évaluer  le niveau de distribution  des cartes d’électeurs, de préparer la publication des listes électorales  définitives au niveau des antennes communales, d’auditer l’état de répartition dans bureaux de vote. L’objectif ici étant la vérification  de la mise en place effective  des commissions locales de vote et des commissions départementales de supervision.

Il sera  également question de superviser les activités de lancement  de la campagne électorale et d’évaluer enfin le niveau de formation des personnels  des démembrements territoriaux. C’est un travail subsidiaire puisque le plus important a déjà été fait. Elecam  en cette période sensible entend défendre sa crédibilité et démontrer son efficacité  tant au plan national qu’international par un travail remarquable  dans cette élection.

« Nous sommes prêts. Comme vous le savez, les élections sont programmées et nous sommes dans les délais », a déclaré Enow Abrams Egbe  sous le regard attentif du Directeur Géral des Elections.

C’est d’ailleurs pour Enow Abrams Egbe et Eric Essousse un véritable challenge, un défi à relever dans l’optique de faire du Cameroun, un exemple voire un modèle de démocratie en Afrique en matière électorale. Le Président du conseil Electoral sait compter sur son équipe désormais mieux outillés.

Rappelons que les dernières descentes d’Elécam ont abouti à la  délocalisation des bureaux de vote situés  dans les casernes, les commissariats de police et les chefferies traditionnelles et ceci à la grande satisfaction des acteurs du processus électoral et de la société civile.

 

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here