La Société Financière Internationale (IFC)  et le Secrétariat d’Etat à l’Economie suisse (SECO)  ont lancé officiellement le 26 avril à la capitale ghanéenne, Africalease , une association qui fera la promotion du crédit-bail en Afrique subsaharienne.

 

 

C’était au cours d’une conférence régionale sur le crédit-bail organisée à Accra par IFC et le Secrétariat d’Etat à l’Economie suisse (SECO). Cette conférence a permis aux  principaux experts et investisseurs dans le secteur du crédit-bail en Afrique de  « discuter du marché potentiel de 80 milliards de dollars qu’offre ce secteur ».

 

Selon un communiqué  parvenu à notre rédaction, cette Africalease « aidera les petites entreprises – des compagnies de transport aux agriculteurs ou encore aux détaillants – à accéder aux financements dont ils ont besoin pour se développer et créer des emplois ».

  Ce rendez- vous a été  une occasion pour Alejandro Alvarez de la Campa, manager de l’unité Finance, Compétitivité, et Innovation du Groupe de la Banque mondiale  d’etre plus explicite sur les facilités qui seront aux petites entreprises.

« Le crédit-bail offre aux petites entreprises africaines la capacité d’acquérir et d’exploiter des équipements pour une activité économique »

« Le crédit-bail offre aux petites entreprises africaines la capacité d’acquérir et d’exploiter des équipements pour une activité économique », a-t-il indiqué avant d’ajouter : «  Notre programme Africa Leasing, qui facilite le financement du crédit-bail, intervient dans 25 pays en Afrique sub-saharienne et a pu mobiliser 257 millions de dollars d’investissement dans ce secteur, tout en renforçant les capacités de 24,000 personnes parmi lesquelles figurent des représentants des gouvernements, des institutions financières et des chefs de petites entreprises. »

 

Abdallah Benhamida, Président de Africalease, s’est voulu plus rassurant. « Le marché régional de la location d’équipements est mûr pour l’investissement, en particulier dans les secteurs de l’agriculture, des infrastructures, des équipements médicaux et des énergies renouvelables. Africalease s’emploiera et fera tout ce qui est possible pour construire un réseau cohérent pour aider à libérer le potentiel de 80 milliards de dollars de la région », a-t-il déclaré.

« Le marché régional de la location d’équipements est mûr pour l’investissement, en particulier dans les secteurs de l’agriculture, des infrastructures, des équipements médicaux et des énergies renouvelables. Africalease s’emploiera et fera tout ce qui est possible pour construire un réseau cohérent pour aider à libérer le potentiel de 80 milliards de dollars de la région »

Ladite rencontre a été une occasion de procéder au  lancement du premier manuel sur le financement d’équipement par crédit-bail en Afrique. Le manuel révèle que  «  le marché du crédit-bail représente actuellement des investissements de 40 milliards de dollars et qu’il devrait au moins doubler ».

 

Télécharger le Manuel sur le financement d’équipement par crédit-bail en Afrique

Télécharger (PDF, Inconnu)

 

Il faut le souligner. Africa Leasing d’IFC a œuvré de 2008 à la fin 2017 et a contribué à promouvoir le crédit-bail en Afrique.

Le programme compte poursuivre son  soutien à plusieurs initiatives.  « Il appuiera l’association Africalease , qui regroupe les principaux intervenants dans le crédit-bail pour renforcer leur collaboration et harmoniser opérations et les réglementations dans ce secteur à travers le continent », nous apprend ce communiqué.

 

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here