Démenti : Les faits présentés par ADC SA suite aux informations erronées  diffusées par certains médias

Suite aux nombreuses allégations  attribuant à  l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale la recommandation de la fermeture l’Aéroport International de Douala, le Directeur Général des Aéroports du Cameroun, Thomas Owona Assoumou,  vient éclairer l’opinion sur  la situation réelle dudit aéroports dans un communiqué de presse parvenue à notre rédaction.

 

COMMUNIQUE RADIO – PRESSE

Des informations circulent dans certains journaux et télévisions, relayées par les réseaux sociaux faisant état d’un audit  de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale recommandant la fermeture de l’Aéroport International de Douala.

Les mêmes sources affirment par ailleurs, que le prêt obtenu auprès de l’Agence Française de Développement pour la réhabilitation de l’Aéroport International de Douala n’aurait pas été utilisé à cette fin.

La Direction Générale de ADC S.A. tient à informer l’opinion publique de ce qui suit :

  • L’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) est en mission d’audit de sûreté dans les aéroports de Yaoundé-Nsimalen et Douala, sous l’égide de l’Autorité Aéronautique, dans le cadre de son programme de surveillance universelle des Etats membres dans la mise en œuvre des mesures de sûreté.

Pour le cas d’espèce, il s’agit d’un audit de suivi des actions correctrices de la mission réalisée en 2015 par l’OACI.

Le programme de la mission se décline de la manière suivante :

Aéroport International de Yaoundé-Nsimalen : du 18 au 21 avril 2018

Aéroport International de Douala : du 22 au 27 Avril 2018.

  • La Société ADC S.A. a obtenu en 2015, un prêt NON SOUVERAIN de 46 millions d’Euros auprès de l’Agence Française de Développement, pour le financement du projet de modernisation de l’aéroport international de Douala. Ce projet comporte deux composantes :

La première composante était consacrée à la réhabilitation des chaussées aéronautiques dont les travaux ont été entièrement réalisés en 2016.

 La deuxième composante concerne la rénovation et la reconfiguration de l’aérogare passagers. Au stade actuel, le dossier de consultation d’entreprises a été transmis à l’Agence Française de Développement pour l’obtention de son avis de non objection, préalablement au lancement de l’appel d’offres international restreint prévu avant la fin du mois d’Avril 2018

 

 Le Directeur Général

Thomas Owona Assoumou

           

Démenti : Les faits présentés par ADC SA suite aux informations erronées  diffusées par certains médias

Démenti : Les faits présentés par ADC SA suite aux informations erronées  diffusées par certains médias

Démenti : Les faits présentés par ADC SA suite aux informations erronées  diffusées par certains médias

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here