Diaspora : Un Camerounais nommé à un poste stratégique au sein du Groupe Orabank

Pierre Alfred MENOUNGA est le premier Africain à accéder au poste de Directeur du Capital Human du Groupe Orabank depuis le 1er avril 2018.

 

 

Le Camerounais Pierre Alfred Menounga vient d’etre nommé Directeur du Capital Humain du Groupe Orabank par la Directrice Générale Bitan Touré Ndoyé. En succédant à la Francaise Sandrine Galy, il devient le premier Africain à accéder à ce poste au sein du groupe depuis sa création. 

Âgé de 42 ans, Pierre Alfred Menounga- ‘Bajo’- pour les intimes, est originaire de la ville d’Okola, dans le département de la Lékié au Centre du Cameroun. Avec deux parents , fonctionnaires dans l’éducation nationale, le jeune Alfred a suivi une éducation catholique stricte qui l’a mené à la prestigieuse Université Catholique d’Afrique Centrale (UCAC) à Yaoundé. Il en sort diplômé d’une maîtrise en sciences sociales au début du nouveau millénaire.

Au cours des 17 dernières années, le nouveau directeur du Capital Humain d’Orabank a cumulé de l’expérience dans des secteurs aussi divers qu’ industriel ( British American Tobacco, Barry Callebaut), énergétique ( Air Liquide), bancaire ( Ecobank) et même humanitaire ( Save the Children). Ce parcours éclectique l’a mené de Douala, à Lomé en passant par Zurich, Abidjan et Dakar.

Arrivé à Orabank, il y’a 14 mois en tant que directeur adjoint des ressources humaines, sa nomination à ce poste stratégique dans un groupe bancaire en expansion est l’aboutissement- ou le début- d’un parcours exemplaire dans le monde des affaires continental.

Selon les avis de ses pairs recueillis par Afrique-54.com, Pierre Alfred Menounga , 42 ans, est devenu ” un foudre du management des ressources humaines “. Il a su mettre son savoir-faire, son professionnalisme et surtout sa touche assez particulière issus de la diversité de son parcours depuis son arrive dans le groupe bancaire dont le siège est situé à Lomé.

Saluant et remerciant Sandrine Galy pour ” sa forte contribution à la mise en place de la Direction des Ressources Humaines au sein du groupe Orabank et la mise en place des outils nécessaires à son développement “, la Directrice Générale du Groupe Orabank Bitan Touré Ndoyé a souhaité au nouveau promu un ” plein succès dans ses nouvelles fonctions ” qui l’appellent à relever de nouveaux défis au sein de ce groupe qui pourra s’installer au Cameroun, sa terre natale et en Afrique Centrale .

A la découverte d’une banque à la dimension panafricaine

En 10 ans, avec un capital de 63 317 470 000 FCFA, la trajectoire de croissance d’Oragroup est exemplaire. Le réseau Orabank est passé d’une présence dans cinq pays de l’Afrique de l’Ouest et Centrale à une dimension panafricaine avec des filiales dans 12 pays d’Afrique de l’Ouest et du centre à savoir le Bénin, le Burkina, la Côte d’Ivoire, le Gabon, la Guinée Conakry, la Guinée Bissau, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal, le Tchad et le Togo). Elle est présente dans 4 zones monétaires (UEMOA, CEMAC, Guinée Conakry, Mauritanie). Cette institution financière a aussi franchi la barre des 400 000 clients et compte désormais 143 agences dans son réseau.

Cette année, le groupe célébré le 10e anniversaire d’Oragroup et son 30e année d’activité bancaire en Afrique. Cette ancienneté souligne, selon Binta Touré Ndoye, la solidité de l’expertise financière d’Oragroup, ” mais surtout elle confirme les mérites de notre positionnement stratégique, volontairement au plus près de l’économie réelle “. Le modèle d’Orabank est celui d’une banque engagée pour accompagner la croissance du continent et des acteurs économiques tout en contribuant à la stabilité du système financier.

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENTAIRE

  1. Felicitation Pierre Alfred, j’ai eu la chance de le connaitre et c’est un etre absolument formidable sur le plan professionnel comme humanitaire… Nous sommes fier de toi. Keep walking my dear

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here