Women In Africa Initiative annonce son premier   Sommet  Afrique de l’Ouest à Dakar

Fondée par Aude de Thuin, la première plateforme internationale de développement économique et d’accompagnement des femmes africaines leaders et à haut potentiel, organise son premier Sommet Régional Afrique de l’Ouest le 12 avril 2018 à la Capitale sénégalaise, Dakar.

 

 

L’annonce a été faite à travers un communiqué de presse publié ce 13 mars 2018 et parvenu à la rédaction de La Voix Des Décideurs.

Placé sous le thème « Femmes entrepreneures en Afrique: comment faire levier ? », cet événement lancé 2017 se déroulera à l’École des Sables fondée par l’extraordinaire chorégraphe sénégalo-béninoise, Germaine Acogny  qui est une figure historique de la danse en Afrique, mondialement renommée pour son art.

TOUT LE PROGRAMME ICI

Justifiant le choix de Dakar,  les responsables soulignent : «  Le choix de Dakar s’est imposé tant le Sénégal incarne le dynamisme de l’entreprenariat au féminin. »

Conscientes que  l’avenir de l’Afrique constitue l’un des grands enjeux planétaires du siècle,   les femmes de Women In Africa Initiative,  pensent que « les femmes ont – et veulent – jouer un rôle majeur dans la nécessaire transformation de ce continent central et global ».

Pour ce faire, l’accompagnement et la mise en réseau  de  la nouvelle génération féminine africaine sont nécessaires  pour mieux  exprimer son formidable potentiel au service d’une Afrique innovante et inclusive.

Aude de Thuin, Fondatrice et Présidente – Women In Africa (WIA) Initiative

 

« C’est pour répondre à ces impératifs que Women In Africa (WIA) Initiative se positionne à la fois comme une plateforme digitale innovante de développement économique et d’accompagnement de la nouvelle génération de femmes africaines et le premier réseau de personnalités et d’expertise pour l’empowerment des femmes dans les 54 pays d’Afrique », développe Aude de Thuin, la fondatrice et Présidente.

 

 

Au menu

Ce sommet sera marqué par des interventions de femmes entrepreneures locales aux parcours exemplaires et des speakers experts panafricains.

« Cette journée exceptionnelle débutera par une Plénière pour faire la preuve que l’Afrique est à bien des égards un exemple pour le monde en matière d’entreprenariat féminin », précise  un membre du comité d’organisation qui renchérit que cette « journée sera ponctuée par un programme inédit conçu par Women In Africa (WIA) Initiative et lancé à l’occasion de son sommet régional Afrique de l’Ouest ».

Baptisée AKWABA, ce programme est vise à instaurer une transmission par-delà les générations entre une femme d’expérience et une jeune femme à haut potentiel.

Un Brainstorm géant, un concept unique en Afrique, sera organisé par Women In Africa (WIA) Initiative en collaboration avec Kaos Consulting. Ce Brainstorm va impliquer  200 personnes présentes et  permettra « d’identifier les solutions – leviers pour accompagner les entrepreneures africaine »

Solange Rokhaya Ndir, Ambassadrice Women In Africa (WIA) Initiative au Sénégal (Photo : ©Fatou W Sambe )

Solange Rokhaya Ndir, Ambassadrice Women In Africa (WIA) Initiative au Sénégal, indique  :

« Ce Sommet régional est un catalyseur pour accompagner les femmes entrepreneures à atteindre le succès. On s’y retrouve pour découvrir et écouter des success stories qui vont inspirer, networker avec des leaders et des entrepreneurs à succès et développer ses compétences et son business ».

Women In Africa (WIA) Initiative en bref

Lancée officiellement en 2017, Women In Africa (WIA) Initiative est la première plateforme internationale de développement économique et d’accompagnement des femmes africaines leaders et à haut potentiel.

Women In Africa (WIA) Initiative a ouvert des bureaux à Dakar, Casablanca et Paris. Son équipe internationale soutient, accompagne et contribue à la promotion d’une nouvelle génération de femmes africaines qui créent un leadership inspirant pour changer positivement l’avenir du continent africain.

En septembre 2017, le premier Sommet Mondial de Women In Africa (WIA) Initiative a réuni à Marrakech 400 participants de 39 pays dont 22 d’Afrique, 18% d’hommes, 33 partenaires internationaux et mécènes, 260 candidatures entrepreneuriales et 16 lauréates.

 

Mbembe makes a strong case for African integration through open borders

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here