Comment les entreprises peuvent améliorer les droits de l’homme dans les zones de conflit ?

Grâce à la nouvelle trousse à outils de l’organisation caritative de consolidation de la paix International Alert, les entreprises actives dans les zones fragiles bénéficient désormais de conseils pour empêcher des conflits et promouvoir la paix.

 

 

Lancée le 12 mars, la trousse à outils « Human rights due diligence in conflict-affected settings » (« Devoir de diligence en matière de droits de l’homme dans les zones de conflit ») contribue à répondre aux préoccupations croissantes des entreprises actives dans des régions fragiles quant à d’éventuelles atteintes aux droits de l’homme dans de tels contextes.

Cette trousse à outils aide les entreprises à comprendre la manière dont certains environnements de conflit influent sur l’impact que leurs opérations peuvent avoir sur les droits de l’homme, et à savoir comment exercer leur devoir de diligence en matière de droits de l’homme en fonction du type de conflit au sein duquel elles évoluent. Elle propose des mesures concrètes pour aider les entreprises à améliorer la gestion des parties prenantes, à identifier les risques de conflit et à contribuer à la paix dans les régions fragiles.

« Cette trousse à outils s’appuie sur les travaux innovants menés par International Alert ces vingt dernières années afin de renforcer la participation du secteur privé à la consolidation de la paix. Les régions frappées par un conflit sont plus susceptibles de faire l’objet d’atteintes aux droits de l’homme, et ces atteintes sont généralement plus graves que dans d’autres situations », a déclaré Harriet Lamb, PDG d’International Alert.

« En collaboration avec le secteur de l’extraction, nous avons voulu aider les entreprises à faire face aux problèmes en matière de droits de l’homme et à prendre conscience de l’impact qu’elles peuvent avoir sur le conflit. Cette trousse à outils s’inspire de cette expérience, et vise à aider les entreprises à comprendre les contextes complexes dans lesquels elles évoluent, à s’assurer qu’elles ne portent pas atteinte aux droits de l’homme et à s’efforcer de soutenir la paix à travers leurs opérations », a-t-elle ajouté.

 

 

Cette trousse à outils s’inspire de l’expérience qu’a acquise Alert en travaillant avec des entreprises dans différents contextes de conflit. Elle a été élaborée après consultation de différentes entités, à savoir Anglo American, Total, BP, Shell, Kosmos Energy, Newmont Mining, Barrick Gold, le Conseil international des mines et métaux (ICMM) et l’IPIECA, ainsi que la société civile et des experts universitaires.

 « Anglo American accorde une grande importance à sa responsabilité en matière de prévention de conflit et de respect des droits de l’homme dans toutes les zones où elle opère. La trousse à outils d’International Alert propose des conseils précieux pour aider les entreprises à mieux comprendre l’impact que nous avons dans les zones de conflit, et plus particulièrement notre manière d’évaluer différents types de conflit et d’y répondre »,  a ainsi déclaré Mark Cutifani, PDG d’Anglo American .

La trousse à outils distingue quatre catégories de conflits particulièrement difficiles pour les entreprises : conflit armé, violence armée, troubles post-conflit et troubles sociaux. L’impact de l’entreprise en matière de droits de l’homme peut dépendre du type de conflit dont il s’agit et de son rapport avec le projet.

Bien qu’axées sur le secteur de l’extraction, les recommandations de la trousse à outils s’appliquent à tous les autres secteurs opérant dans des zones de conflit, notamment à ceux de l’agroalimentaire, des énergies renouvelables et des biens de consommation.

 

 

 

Il faut le souligner, la trousse à outils « Human rights due diligence in conflict-affected settings » s’appuie sur un document innovant publié par International Alert en 2005, Conflict Sensitive Business Practice: Guidance for extractive industries, qui conseille les entreprises sur la démarche à adopter pour mener leurs activités au sein des sociétés sur lesquelles pèse un risque de conflit.

Ce document a été cité dans un récent rapport de l’ONU/Banque mondiale intitulé Pathways for Peace: Inclusive Approaches to Preventing Violent Conflict, pour souligner le rôle du secteur privé en tant qu’acteur de la consolidation de la paix.

 

 

À propos d’International Alert

International Alert est une organisation de premier plan dans le domaine de la consolidation de la paix, qui œuvre avec les personnes directement affectées par un conflit afin de construire une paix durable. Nous opérons dans 25 pays et territoires à travers le monde.

 

© Afrique-54.com en collaboration avec International Alert

 

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here