Le Président de la  Cameroon Speaking Diaspora Association in Kenya Cédrick Moukoko Penda , a reçu le Prix Spécial d’Ambassadeur de la promotion de la destination Cameroun décerné également et Defustel  Ndjoko Designer international  par l’Aptour à l’occasion de la  2eme Edition des Trophées du Tourisme et du Développement Durable  organisée à la capitale camerounaise.

© Eric Salon Ngono Les acteurs de la diaspora de la promotion  de l’image du Cameroun  ont été récompensés par l’Aptour.  Le  22 décembre 2017 dans la salle des fêtes de  l’Hôtel de Ville de Yaoundé a été organisée la 2e Éditons  de  la cérémonie des Trophées du Tourisme et du Développement Durable  sous l’initiative de l’Association de la Presse pour le Tourisme Responsable (APTOUR) et sous le haut patronage du Ministre d’Etat ministre du tourisme et des loisirs. La cérémonie a connu la présence du représentant du Ministre du Tourisme et des Loisirs  en  la personne de la Secrétaire général du Ministère du Tourisme, les cadres dudit Ministère, les membres de la diaspora, les hommes de médias ainsi que les différents nominés et invités spéciaux.

Dans le but de  contribuer à la redynamisation  de secteur porteur  pour l’économie,  le président de l’APTOUR  Jean  Solaire KUETE après son mot de bienvenue  et celui de la Secrétaire d’Etat auprès du Ministère du Tourisme, les nominés ont tour à tour reçu les distinctions respectivement de leur catégories. La première catégorie avec  pour thème tourisme et culture décerne le trophée du meilleur hôtel à l’Hôtel Mariette de Kribi, le restaurant Saint David de Douala s’en sort vainqueur. Toujours dans la même catégorie, le Trophée du Meilleur Evénement est décerné au Festival Culturel Baka Djoum ; le Meilleur Site Touristique a été celui de Bimbia et la Meilleure Discothèque a été la discothèque Océan bleu de Kribi.

Dans la catégorie tourisme et Développement Local,  trophée du Meilleur Projet a été décerné au projet de la Construction d’un Musée de guerre à Maroua (Extrême-nord) idée donc le précurseur est le regretté général  Jacob Kodji. La Meilleure Organisation est le Réseau Femmes Actives de la CEMAC (REFAC) honorée par sa particularité de l’organisation d’une Foire Transfrontalière Cameroun-Gabon. Dans la Catégorie Tourisme et Environnement, le trophée du Meilleur Hébergement est revenu au Mountain Hôtel ;  le trophée du Meilleur Site Touristique a été décerné au site Balobi  Lac of Kumba et la Meilleure Collectivité est la Commune de Ngaoundéré 2.

Des medias, des compagnies de transport et des instituts de formation en tourisme ont été récompensés. Le trophée de la Meilleure Vitrine  Touristique en Ligne a été attribué au site web www.moabivoyage.com. Comme compagnie de transport, le trophée du Meilleur Transport Aérien a été décerné à Ethiopian Airlines, la Meilleure Compagnie de Transport terrestre est United Express, le Meilleure Agence de voyage est July Voyage et le trophée de la Meilleure Innovation a été décerné à Jumia Cameroun.  Dans la catégorie formation management touristique, le trophée du Meilleur Maître d’Hôtel  a été décerné à M. Florent Njock (Hôtel Falaise), le Meilleur  Management Touristique revient à l’Hôtel Sawa et le meilleur institut de formation est l’Institut HINTEL.

Des figures de la diaspora à l’honneur

Enfin il y a eu deux trophées  spéciaux décernés à deux Camerounais de la diaspora Cédrick Moukoko Penda ,  président de de la Cameroon Speaking Diaspora Association in Kenya  et Defustel Ndjoko Designer international et la nouvelle icône de la mode vivant en Belgique mais travaillant à Milan, Florence et Naples.  Ils sont nominés pour leur contribution de l’image du Cameroun à l’étranger.  Lors d’un entretien livré au aux hommes des médias ces deux compatriotes transmettent leurs  impressions à la sortie de la cérémonie.

 

Defustel : « le rêve camerounais existe »

Defustel se dit très honoré   et symbolise sa fierté en termes : « on peut recevoir tous les prix possibles à l’international, recevoir une reconnaissance dans son propre pays est une gratitude énorme. Ça n’a pas de comparaison ». Il dédie son trophée à toute la jeunesse camerounaise et aux enfants de Baham Par la suite il fait un focus sur ces projets avenir qui est la présentation création de ma nouvelle collection, il explique « c’est un cuacreto un carré de poche  à Florence lors du salon de mode et après c’est le mois de juin nouvelle collection de perfecto de blouson en cuire ». Il propose aux jeunes  camerounais  de croire en eux : « ils doivent croire en eux car, le rêve camerounais existe ;  il faut avoir la foi,  la passion dans ce qu’on fait dans ses rêves ».

Cédrick Penda Moukoko : « Honoré dans son propre pays est un acte très important »

Cédrick Penda Moukoko de la Cameroon Speaking Diaspora Association in Kenya  se dit satisfait à son tour pour la distinction particulière qu’il a reçu dans son pays. Il transmet ses émotions en ces mots : « être honoré dans son propre pays est un acte très important, et je pense que les présidents de d’autres diasporas seront aussi nominés ». Il livre aux journalistes les secrets de l’avenir diplomatique entre le Cameroun et le Kenya : « d’ici peu, le Cameroun pourra avoir une représentation diplomatique à Nairobi du moins un consulat car le gouvernement de la République est entrain travailler dans ce sens pour que cela soit effectif en 2018 ».

« On peut déjà voyager pour le Kenya sans la lettre d’invitation »

Le président fait un bref bilan des activités de l’association des camerounais de la diaspora du Kenya. Pour les plus de 400 Camerounais vivant au Kenya constitués de commerçants, footballeurs, étudiants et hommes d’affaires qui doivent être soutenu afin de s’intégrer dans la communauté kenyane. Le président explique les difficultés et les vœux des Camerounais au Kenya : «  La doléance première des Camerounais vivant au Kenya est d’avoir une représentation diplomatique pour qu’ils puissent  établir leurs papiers en toute quiétude tels que les actes de naissance, passeports et autres ». Il fait le répertoire des réalisations de la Cameroon Speaking Diaspora Association in Kenya  à l’instar : «  du déblocage de la situation des visas car, on peut déjà voyager pour le Kenya sans la lettre d’invitation. Invitation de Ben Decca au Kenya à l’occasion de fête du 20 mai 2016 a été importante ». Il donne les avantages d’une collaboration franche avec le Kenya. Carrefour de l’Afrique de l’Est et pays touristique, le Kenya a un potentiel économique. Les Camerounais ont beaucoup  à gagner  en créant les liens d’amitié  avec le Kenya.

 

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here