C’est l’histoire d’un petit bateau aux innovations immenses… Si la classe Mini est considérée comme un laboratoire de course au large, le prototype Mini 6.50 Arkema 3 construit par le Team Arkema Lalou Multi en est l’illustration concrète. 

 

 

Un Mini 6.50 révolutionnaire dans la course au large
Cette réalisation unique au design novateur est née de la réflexion conjointe du groupe Arkema et des équipes du Team Lalou Multi. Animés par un réel désir d’innovation et de performance, les deux partenaires ont conçu le Mini 6.50 Arkema 3 comme un véritable projet de recherche.

La coque et le pont de ce bateau ont été intégralement réalisés en composite thermoplastique recyclable grâce à la résine Elium® d’Arkema. Une prouesse technologique et une première dans la construction navale. Gain de poids et réduction de l’empreinte écologique sont les deux avantages majeurs de cette technologie.

Les hublots de cockpit et la casquette sont en Altuglas® ShieldUp. Ce matériau, qui résiste aux conditions marines extrêmes, est aussi transparent que le verre tout en étant plus léger.

Les adhésifs structuraux de Bostik (filiale d’Arkema) ont également servi à l’assemblage et au collage intégral des éléments constitutifs du voilier.

Le Mini 6.50 Arkema 3 est révolutionnaire par sa méthode de construction ainsi que par ses innovations techniques. L’architecte Romaric Neyhousser l’a doté d’un panel de nouveautés jamais vue en voile océanique. Le bateau est notamment équipé de foils orientables. Ces deux appendices courbes positionnés de chaque côté du Mini 6.50 lui permettent de « voler » au-dessus de l’eau… !

« C’est un moment très attendu, la concrétisation d’un projet d’exception où se rejoignent la technologie et l’esprit de conquête. Le groupe Arkema est fier d’avoir contribué à l’élaboration d’un bateau de course réalisé essentiellement avec nos matériaux composites. Il s’agit d’une véritable prouesse technique. Dimanche, c’est un autre défi qui attend toute l’équipe, le défi sportif. Quentin est un jeune marin très talentueux et c’est tout Arkema qui sera derrière lui. Je lui souhaite bon vent et une très belle course ! »

Thierry le Hénaff,Président-Directeur général d’Arkema

Objectif Mini Transat La Boulangère 2017
Le rendez-vous est donné le 1[er] octobre prochain. Quentin Vlamynck, skipper du Mini 6.50 Arkema 3, s’élancera de La Rochelle à l’assaut de l’Atlantique. 4 050 milles de course attendent le jeune navigateur et sa « bête de course ». Cap sur Las Palmas de Gran Canaria (Canaries) puis Le Marin (Martinique).

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here